Le centre de Conflans

Conflans - 09Si le centre de Conflans a été créé il y a plus de 20 ans, il vient d’être repris en mains par Patrick Morin et une nouvelle équipe de bénévoles pour la campagne 2016-2017.

Après quelques temps au centre de Vaux-sur-Seine, puis à Chanteloup-les-Vignes en intersaison, Patrick  Morin récemment arrivé à Conflans, s’est proposé en tant que responsable du centre  qui risquait de fermer ses portes faute de volontaire pour cette tâche.

Redistribution des espaces, premier rafraîchissement des locaux, réorganisation des stocks, amélioration de l’accueil des Mamans, autant d’orientations pour optimiser ce nouveau départ.

 

La mise en route et la réorganisation n’ont pas forcément été faciles, mais le bilan après trois semaines de reprise est positif : « Dans un environnement de succession difficile où ce n’était pas gagné d’avance, on s’en sort plutôt bien » convient Patrick, avant d’ajouter : « Toute l’équipe est d’avis que ce centre constitue un capital important qu’on ne pouvait abandonner, et même « les anciens » sont prêts à donner un coup de collier pour que ça marche ».

 

 

 

 

Conflans - 16Concevoir ensemble notre projet d’accueil

« Lorsque notre nouvelle équipe s’est constituée, nous nous sommes réunis plusieurs fois pour mettre en place ensemble notre projet d’accueil » explique Patrick. Il a été décidé de revoir entièrement l’ordre et l’organisation de la distribution. Des objectifs ont été définis tels que : mieux intégrer les valeurs des Restos et mieux appliquer les procédures, mettre en place des binômes et organiser l’alternance sur tous les postes ou encore, renouer un dialogue constructif avec la municipalité.

En ce début décembre, l’équipe se compose de 44 bénévoles, dont une douzaine de l’ancienne équipe. « C’est vrai que c’est un peu juste pour 4 distributions hebdomadaires, la ramasse et les autres activités » conçoit Patrick, espérant que quelques nouvelles recrues viendront étoffer la petite troupe. Justement ce jeudi, un nouveau bénévole vient proposer ses services après avoir vu l’annonce déposée par le centre à la médiathèque de Conflans.

Installés dans une ancienne école primaire, les locaux d’une superficie de 275 m2 disposent de 4 salles dont un bel entrepôt, et d’un parking. L’ensemble est mis gratuitement à la disposition des Restos par la commune de Conflans, qui règle en outre les frais de fonctionnement. La mairie prête également 2 véhicules, une fourgonnette et une camionnette avec arrière réfrigéré.

 

 

 

Conflans - 19Conflans - 22

 

P1230829

 

 

 

 

249 familles, 48 bébés et 3 300 repas hebdomadaires

Après trois semaines d’ouverture, le centre compte déjà 249 familles inscrites, soit 618 personnes, dont 48 bébés (40 de moins de 1 an). Avec 4 distributions, cela fait un total de 3 300 repas hebdomadaires. En ce jeudi après-midi, ce sont principalement les mamans et bébés qui sont accueillis. Ça caracole et ça s’amuse un peu dans tous les coins, soit dans la salle de distribution, soit dans la pièce d’accueil où les adultes attendent sagement leur tour, en prenant un café. Les bénéficiaires sont convoqués par tranches horaires, ce qui permet une meilleure répartition afin que les derniers groupes de la journée ne soient pas lésés. « Il faut dire que notre ramasse est un peu maigre pour la taille de notre Centre de distribution. Même en prospectant au maximum, nous récoltons 450 à 500 kg par semaine » constate Patrick. L’entrepôt complète avec 7 à 8 palettes hebdomadaires (ambiant, frais et surgelés).

Le centre de Conflans accueille une grande proportion d’Africains dont beaucoup de femmes seules. Actuellement, on constate une progression des migrants « politiques », Afghans, Syriens, Tibétains, Ukrainiens et Géorgiens principalement. « Il me semble aussi que les chômeurs en fin de droits et les « rejetés » du travail sont particulièrement nombreux » explique Patrick.

Pour compléter l’aide alimentaire, des cours de français ont lieu le mardi et vendredi après-midi, répartis en deux groupes, débutants et avancés. Le centre est aussi un relais Culture et Aide à la personne.

 

L’accueil au sens noble

Il manque encore quelques bénévoles pour que tous les « postes » soient pourvus. Notamment, une personne qui pourrait suppléer Martine à l’accueil afin d’être deux pour accueillir, servir le café, bavarder, etc. « C’est vrai que j’aimerais bien qu’une équipe du siège vienne faire une formation sur-place pour nos bénévoles » explique Patrick Morin. « En effet, les ¾ étant nouveaux, cela simplifierait les choses plutôt que de faire déplacer tout le monde ».

Parmi les projets à venir, il est prévu très prochainement, un grand nettoyage et la réfection et peinture des locaux pour rendre les lieux plus hospitaliers. Et pour fêter la fin de l’année, un arbre de Noël pour toutes les familles durant la semaine de Noël, avec sapin, gâteries et petits cadeaux pour les enfants.

A long terme, Patrick Morin veut tout mettre en œuvre pour renforcer et développer concrètement un accueil convivial et être plus proche du quotidien des personnes accueillies. Et de conclure : « L’accueil est une « posture » au sens noble, une manière d’être avec les autres, mais c’est aussi un cadre aussi plaisant que possible ».

 

 P1230838